You are here

La culture des poinsettias

L’étoile de Noël (Euphorbia pulcherrima), également appelée poinsettia, est originaire d’Amérique centrale
et du Mexique. Dans ce climat subtropical, sans gelées, le poinsettia pousse sous forme d’arbuste.
Il peut atteindre jusqu’à 4 m de haut s’il est placé dans un endroit ensoleillé et fertile. Le poinsettia fait partie de la famille des euphorbes (Euphorbiaceae), c’est une plante extrêmement toxique. Euphorbia désigne en latin
une famille de plantes dicotylédones, pulcherrima signifie "très belle".
 

 

Poinsettia est un ancien genre botanique, aujourd'hui classé comme un sous-genre de la famille des Euphorbiaceae.
Il est considéré comme synonyme du genre Euphorbia (Euphorbes véritables). Le nom Poinsettia est celui du premier
ambassadeur des États-Unis au Mexique, Joel Roberts Poinsett, qui a introduit la plante aux États-Unis au XIXe siècle.

Nos spécialistes ont réuni à votre intention des informations et conseils pour cultiver au mieux les poinsettias -
afin qu'ils restent toujours beaux et en bonne santé!

Date d'acquisition

Les poinsettias sont des plantes de jours courts dites nyctipériodiques, qui ne fleurissent que si la durée de la phase lumineuse durant un jour est de 12h à 13h.

  • La date de mise en pot dépend de la taille souhaitée
  • Tiges hautes: semaines 20–22
  • Tiges standards multiples: semaines 26–31
  • Midis (tiges multiples T8–10,5): semaines 33–36
  • Mini (tige unique T6–9): semaines 35–41

Pour obtenir un débourrement régulier de qualité, commencer 1 à 2 semaines avant. Une culture commencée plus tôt permet une conduite plus fraîche de la culture en automne et hiver (efficience énergétique).

Pots

L’hygiène est une condition préalable incontournable pour la santé des plantes.

  • Nettoyer, désinfecter et préparer les surfaces de culture
  • Dès émergence de la jeune plante, la rempoter aussitôt et l'arroser délicatement
  • Propreté sous les tables – les débarrasser des mauvaises herbes pour prévenir toute infestation de mouches blanches ou de tipules
  • Jusqu’à ce que le plantes soient établies, les ombrager à partir de 20'000 Lux et maintenir la température à 18 °C TC (température de chauffage) et 21 °C TV (température de ventilation).

Substrat

Les poinsettias sont très exigeants en matière de substrat, c’est pourquoi il est conseillé d’utiliser des substrats spéciaux:

  • Les terreaux industriels avec une teneur en argile de 10–15 % et bonne stabilité structurelle (en raison de la bonne perméabilité à l’air et des qualités de drainage) assurent une meilleure conservation grâce au bon développement des racines.
  • Le compost n'est pas indiqué en raison du grand risque qu’il présente suite au manque d’homogénéité

Fertilisation

La fumure devrait être entreprise sur la base d'analyses de substrat menées régulièrement (début/mi-septembre):

  • Les écarts par rapport aux valeurs optimales peuvent encore être corrigés
  • L’évolution de la plante est encore ainsi activement influencée
  • Apport ultérieur d’engrais liquide avec un engrais composé équilibré (rapport N/K de 1:1)
  • Pour prévenir une possible carence en molybdène on peut procéder toutes les 2–3 semaines à des pulvérisations avec un inhibiteur de molybdate de sodium (0,2 g/l)
  • Des pulvérisations régulières de calcium (0,15 % de chlorure de calcium) pendant toute la durée de la culture, notamment si l'eau d'arrosage est pauvre en calcium, permettent d'obtenir des plantes plus stables.

 

Teneur recommandée en nutriments du substrat en mg/l

Jusqu’à la semaine de culture 5:

  • N = 150
  • P2O5 = 130
  • K2O = 250
  • Teneur en sel = < 1800
  • Valeur pH = 5,5–6,0

À partir de la semaine de culture 6:

  • N = 200
  • P2O5 = 130
  • K2O = 300
  • Teneur en sel = < 2300
  • Valeur pH = 5,5–6,0

N = azote, P = phosphore, K = potassium

  • en cas de valeur pH élevée, donner un engrais renforcé en ammonium
  • en cas de faible valeur du pH, donner un engrais contenant du nitrate
  • si l’eau d’arrosage est douce, mais également pour l’eau de pluie, il est conseillé de donner régulièrement un engrais contenant du nitrate de calcium

Afin d’accroître la longévité et la qualité des poinsettias pleinement développés, deux semaines avant la fin de la culture, remettre les valeurs au même niveau qu'au début de la culture afin d'arriver au moment de la vente à env. 100 mg N /l de substrat.

Température et humidité de l'air

Phase d’enracinement:

  • La température du sol ne doit pas être inférieure à 20 °C
  • Pour une reprise optimale, sans stress, remplacer l'humidité de l'air élevée par plusieurs arrosages fins quotidiens de l’ensemble de la culture
  • Une fois que l’enracinement dans le pot final est terminé (durée: 8–10 jours), baisser la température à 18–20 °C selon la variété
     

Phase principale de croissance:

  • Températures moyennes diurnes de 20–24 °C
  • Des températures nocturnes à moins de 20 °C ralentissent l’enracinement avec comme conséquence l'apparition d'une maladie fongique au niveau de la motte
  • Il est recommandé de chauffer également en été afin d’assurer une croissance rapide
  • Économiser de l’énergie en baissant la température en automne
     

Phase d’induction (pour les cultures normales sans assombrissement à partir de la fin septembre):

  • Température régulière de 17–20 °C jour et nuit
  • Variétés à feuillage clair avec température de 20 °C
  • Variétés à feuillage foncé avec température de 17 °C
  • Au début du développement des bractées, température 20–18 °C jour et nuit
  • L’augmentation de la température stimule la taille des bractées et leur allongement
  • Veiller à une aération suffisante et au brassage de l’air afin d’empêcher les retombées sur les feuilles et donc l'apparition de botrytis: critique en cas de fortes baisses nocturnes ou de variations de températures
     

Stockage des plantes prêtes à vendre:

  • Abaisser la température par paliers à 17–15 °C
  • Veiller aux différentes variétés
  • L’humidité de l’air ne doit pas être trop élevée
  • Les températures basses avant la vente intensifient la couleur des bractées
     

Culture froide:

  • Températures moyennes diurnes de 17 °C env.
  • Économie sur les frais d‘énergie et les inhibiteurs
  • Les températures basses engendrent toutefois une prolongation de la culture
  • Pour la marchandise standard, commencer la culture 2 semaines avant
  • Le besoin d’eau se modifie, cultiver donc à sec

Densité des cultures

Les poinsettias ne doivent jamais être cultivés au stade final avant le début de la culture:

  • Au début, la densité élevée stimule le climat nécessaire durant les semaines chaudes de l'été
  • Déplacer les plantes à plusieurs reprises même pendant la vente permet d'obtenir un meilleur résultat: cela renforce les feuilles molles et améliore la qualité
  • Un pinçage tardif stimule la croissance en V et minimise la cassure des rameaux, de ce fait un seul déplacement est souvent suffisant

Pinçage

 

La date de pinçage doit être respectée pour une croissance optimale. Elle dépend de la taille prévue de la marchandise à vendre:

Midi: env. 5–10 jours après le rempotage, dépend de la taille du pot (5 jours pour les pots de 7–8 cm, 10 jours pour les pots de 10 cm)

Tiges multiples: selon la taille, 2–4 semaines après le rempotage (2 pour les pots de 11 cm, 4 pour les pots de 13/14 cm) pincer à 5–7 feuilles

 

  • Le pinçage «sévère» stimule la pousse des rameaux inférieurs et une structure régulière de la plante
  • L’effet de pinçage est renforcé en enlevant les trois feuilles supérieures
  • Stimulation d’un débourrement optimal, si l’on veut éviter le dépérissement resp. l’arrêt des points de végétation et des très jeunes rameaux
  • Les températures élevées dès les cultures des plantes mères ou pendant la fin de la culture au moment du pinçage sont désavantageuses
  • Les meilleurs résultats de débourrement sont obtenus lorsque les plantes sont bien enracinées lors du pinçage et qu’elles se trouvent dans des conditions optimales de croissance (températures 21–22 °C ; une humidité de l’air soutenue stimule la formation des rameaux latéraux et de la velléité de débourrement)
  • Pour une croissance optimale, avant de pincer, traiter à plusieurs reprises avec un inhibiteur

Ombrager

Pour éviter la cassure des rameaux, il est conseillé d’ombrager avant et après le pinçage à env. 25'000 Lux.

La durée naturelle de lumière diurne pour l'induction de la floraison se situe à la fin septembre/début octobre.

La marchandise prête à être vendue doit également être ombragée, car durant cette période de culture, le rayonnement solaire peut provoquer un stress qui se traduit par une nécrose des bractées.

Gestion des cultures

La période critique de lumière naturelle pour l’induction de la plupart des variétés est d'env. 12 heures (en Suisse: le 25 septembre):

  • Les variétés telles que Millennium induisent déjà à moins de 13 h de jour
  • Early Millennium à moins de 13,5h

Si la longueur de jour critique, variable selon les variétés, devient inférieure, les diverses variétés ont besoins de 6 à 9 semaines environ pour être prêtes à la vente en fonction des conditions climatiques générales (p. ex. température et intensité lumineuse).

  • Plus le délai entre la date de rempotage et le début de l’induction est court, plus la plante reste petite
  • La date de plantation optimale de la plante dépend de la forme souhaitée

Valeurs indicatives pour le début de culture des jeunes plantes:

  • Tiges hautes sem. 20–22
  • Marchandise standard sem. 27–33
  • Midi sem. 31–37
  • Mini sem. 34–40

Rempoter les variétés compactes 1 à 2 semaines plus tôt pour la même taille finale souhaitée, mais les pincer en conséquence plus tard.

  • La floraison naturelle démarre, selon les variétés, entre la fin octobre (Early Millennium) et la fin novembre (Sonora)
  • Assombrir pour une floraison plus précoce: il faut noter que les températures élevées peuvent retarder l’induction dans une atmosphère sombre
  • Tous les variétés actuellement présentes sur le marché induisent dès des valeurs lumineuses inférieures à 50–100 Lux: on peut atteindre une avancée d’une semaine environ par rapport à une culture normale en refermant précocement les écrans climatiques vers 16h00.
  • Des valeurs jusqu’à 100 kL x h/jour sont optimales en novembre pour obtenir une bonne qualité (ne pouvant souvent être obtenue que par la lumière d’assimilation)
  • En raison de la particularité «jour court», un éclairage supplémentaire n'est possible que pendant la journée jusqu'à 11h max.: la taille et la coloration des bractées sont stimulées et la qualité et la longévité des fleurs est accrue.
  • Pour les nouvelles variétés fleurissant avec induction précoce, commencer la culture env. deux semaines avant les variétés standards normales telles que Cortez par exemple.
  • A partir de la semaine 36–39, le développement peut être maintenu plus longtemps dans sa phase végétative par une prolongation du jour ou une interruption de la nuit: on évitera ainsi que les variétés compactes dans les plus grands pots restent trop petites
  • Une interruption de l’assombrissement, p. ex. le week-end, est possible à partir de la troisième semaine de jour court: le développement des bractées est retardé

Régulation de la croissante

Afin d’obtenir des poinsettias compacts et stables avec une bonne qualité de vente, bien enracinés et à la structure régulière, il faut veiller à prendre les mesures suivantes avant d’employer des inhibiteurs:

  • emplacement suffisamment espacé
  • culture lumineuse
  • utilisation d’un substrat pas trop léger
  • culture plutôt sèche
  • choix de la variété (Sigma, Mira, Lemon Snow, Da Vinci)

 

Méthodes de régulation de croissance:

Méthode DIF:

  • en relation avec les conditions climatiques, on peut obtenir des entre-nœuds plus courts et une structure plus compacte par un DIF négatif (températures nocturnes plus élevées que températures diurnes)
  • Selon l’objectif visé, température diurne de 2–4 °C inférieure à la température nocturne (température nocturne 21–23 °C)

Cool Morning:

  • Engendre des inter-nœuds courts et des poinsettias compacts
  • Baisse de la température à court terme à 12–14 °C pendant env. 2 heures avant le lever du soleil par l’ouverture de l’aération (fait baisser la valeur moyenne de la température diurne)

Attention – les deux méthodes produisent dans le «jour court», comme avec les inhibiteurs, un rapetissement des bractées!

Graphical Tracking:

  • Pour évaluer chaque semaine l’étirement: affiche la hauteur en rapport avec la hauteur finale souhaitée
  • Estimation du stade de développement: déduction des mesures culturales à employer par modification de la température, utilisation d’inhibiteurs, etc., pour atteindre sûrement l'objectif
  • Avec les programmes correspondants, on peut développer des pronostics de croissance pour les prochaines semaines

 

Emploi d'inhibiteur

Les régulateurs de croissance influent sur la croissance des plantes. Ils améliorent la résistance et la ramification (Bonzi®).

Règles d’utilisation de régulateurs de croissance:

  • Pulvériser à l’aide d’une buse fine
  • Humecter les plantes régulièrement et entièrement
  • Laisser la bouillie du régulateur de croissance sécher lentement
  • Ne pas mouiller les feuilles 12 heures avant le traitement
  • De nombreux facteurs tels que variété de plante, engrais, conditions météorologique et mode de culture peuvent, même si l'application est très soignée, avoir des conséquences impossibles à évaluer à l'avance

 

Régulateur de croissance / traitements fractionnés:

On entend par traitement fractionné l’application répétée de régulateurs de croissance, par pulvérisation à concentration réduite (en général à la moitié de la concentration normale).

  • Les traitements fractionnés peuvent être démarrés très tôt, c.-à-d. qu’il n’est plus nécessaire d’attendre que les plantes soient enracinées totalement
  • On obtient d’emblée de cette façon une structure compacte, ferme (résistante à la verse) et ramifiée

Les traitements fractionnés (c.-à-d. deux applications à la moitié de la concentration normale) sont en général plus effectifs qu’une seule pulvérisation à pleine dose.

Attention - si les plantes sont en pleine croissance, employer la concentration mentionnée.

Mesures de précaution: ne pas surdoser. Ne pas mélanger à d'autres produits.

 

La régulation de croissance avec Bonzi®

Bonzi® permet d’améliorer la résistance à la verse des plantes. La matière active est absorbée par les feuilles et les racines. Sa durée d’action est plus longue que celle des autres régulateurs de croissance.

Les concentrations suivantes sont des valeurs indicatives. Il est indispensable que l’horticulteur teste, dans son propre établissement, le nombre optimal de traitements et les concentrations appropriées. Le plus souvent, un seul traitement suffit, parfois il est nécessaire de procéder à des traitements de suite. Comparativement aux autres régulateurs de croissance, Bonzi® demande moins d’applications.

Adapter dans tous les cas la quantité de bouillie à la masse foliaire.

  • 0,1–0,25 % pour des bractées fermes à la couleur intense
  • Utiliser jusqu’à la mi-octobre au plus tard
  • Employer de l’eau propre au moment de la formation des bractées

Protection Phytosanitaire

 

Pour limiter l’emploi de produits chimiques, préférer une protection phytosanitaire intégrée avec les mesures de culture suivantes:

  • Pour éviter les champignons transmis par le sol tels que Thielaviopsis, Rhizoctonia et Pythium: substrat riche en oxygène, bien drainé; température du sol suffisante, humidité de l’air inférieure à 90 % sur les plantes les plus anciennes; procéder à des analyses du sol, puis fumure optimale
  • Pour éviter le botrytis: bonnes conditions de lumière (vitres nettoyées); espace suffisant, bonne ventilation

Maladies

 

Les maladies fongiques telles que l’oïdium sur les poinsettias peuvent efficacement contrôlées avec des produits chimiques. Les maladies les plus fréquentes sont les suivantes:

Fonte des semis (Pythium, Phytophthora):

  • Arroser avec 0,15 % de Previcur® Energy
  • Mélanger 25 ml de Fonganil® au substrat (Substrat/m³) ou 300 g/m³ de Folpet DG®

Phytophthora: 0,02 % Fonganil® + 0,12 % Folpet DG®

Botrytis: arroser avec 0,05 % de Play®

Oïdium: 0,2 % Nimrod® ou 0,025 % (été) / 0,0125 % (hiver) Topas®

Ravageurs

Les ravageurs altèrent la santé et la qualité des plantes. Souvent l’attaque fongique est précédée par une infestation de ravageurs. Afin de contrôler efficacement les ravageurs, les produits chimiques sont d’une grande aide:

Mouches blanches: 0,06 % Plenum® WG + 0,02 % Kendo® (1er traitement en mélange, 2eme traitement uniquement avec Plenum® WG) ou 0,04 % de Flagship

Sciarides: 0,02 % Kendo®

Thrips: 0,2 % Match® Profi en alternance avec 0,05 % Vertimec® Gold ou 0,01 % Kendo® afin d’éviter les résistances

Qualité et conservation

Afin de pouvoir commercialiser des poinsettias bien cultivés et assurer au consommateur final une bonne longévité, les facteurs suivants sont importants:

  • Lumière maximale jusqu’à 2 semaines avant la vente; ensuite ombrager à partir de 10.000 Lux jusqu’à la vente 
  • Espacement optimal pendant la culture, resserré pendant la vente 
  • Éviter tout apport de sel et gérer la fumure jusqu’à la fin de la culture afin de pouvoir commercialiser la plante avec un substrat de 75–100 mg N/l pour garder des racines saines 
  • N’envelopper les poinsettias qu’aussi brièvement que possible; par rapport aux sachets papier, les sachets plastiques ont tendance à favoriser le botrytis 
  • Le choix de la variété a une grande influence sur la conservation: Millennium, Red Elf, Cortez, Olymp et Mars ont des racines particulièrement solides et donc une meilleure conservation du fait de leur sélection et de leur culture; Jester est également très durable